L’excellence des constructions : la maison passive

By in Dossier Téchnique with 0 Comments

L’évolution des réglementations thermiques sous les directives du parlement européen nous amène progressivement vers des bâtiments où les besoins de chauffage sont si faibles que les installations de chauffage classiques n’ont plus lieu d’être.

Dans une maison passive, le bien être thermique n’est pas assuré par un système de chauffage conventionnel (généralement installé pour compenser les erreurs de conception et les défauts de construction) mais uniquement par le réchauffement de l’air entrant via la VMC. Pour que cela soit possible, la puissance de chauffage demandée par le bâtiment ne doit pas dépasser 10w/m².

Ce standard de construction relève d’un très haut niveau technique. Il est d’ores et déjà être appliqué. En outre la maison passive constitue une base parfaite pour passer ultérieurement à la maison à énergie positive. Il suffit alors le plus souvent de poser des panneaux photovoltaïques sur le toit. Les performances énergétiques d’une maison passive dépassent très largement celles des maisons respectant la RT 2012, le niveau réglementaire actuel.

Une maison passive consomme 90 % d’énergie de chauffage en moins qu’une maison ancienne, 75 % de moins qu’une maison RT 2005 et 20 % de moins qu’une maison RT 2012 !

Les principes de la maison passive:

  1. Une maison passive est une maison conçue, implantée et orientée de manière à capter le maximum de chaleur provenant du soleil tout en se protégeant des surchauffes estivales, c’est la base de l’architecture Bioclimatique.
  2. Pour conserver ces apports gratuits, les murs, les planchers et les toitures doivent être très isolés et très étanches à l’air de manière à limiter les déperditions thermiques, les ponts thermiques doivent être supprimés ou fortement réduits, afin d’atteindre le seuil de 15 Kwh/m²/an de besoin en chauffage, ce qui représente 1,5 litres de fioul par m² par an pour assurer le chauffage. Ce seuil de 15 kwh/m²/an de besoin en chauffage doit être validé par un bilan thermique précis de la construction effectué sur le logiciel de conception de bâtiments Passifs PHPP.
  3.  Une ventilation contre flux à récupération de chaleur très performante doit être installée afin d’assurer le maintien en température de la maison, tout en garantissant une qualité de l’air et un confort de vie inégalés

Je vous invite à consulter le site de la Fédération Française de la maison passive sur le site www.fedepassif.fr

Share This
About The Author